Le yoga selon Eva Ruchpaul

Cela fait 30 ans (!?!) que je pratique le yoga selon la méthode Eva Ruchpaul. Chaque semaine, fidèlement, je vais me poser dans sa salle rue de Rome à Paris pour respirer et faire des postures, un plaisir qui se renouvelle à chaque leçon…. J’enseigne aussi le hatha yoga selon sa méthode depuis plus de 15 ans, en respectant son enseignement. Pourquoi cette fidélité ?
Je vous invite à découvrir un article paru dans Libération où Eva Ruchpaul fait passer avec brio sa vision du yoga.

Qui est Eva Ruchpaul ?

Eva Ruchpaul est une des premières femmes yogi d’Europe. Née en 1928 à Béziers, atteinte à 18 mois de la poliomyélite, elle a cherché très tôt à se rééduquer trouvant dans le hatha- yoga une source d’énergie reconstituante. Approfondissant la théorie avec son père, agrégé de philosophie, puis avec son mari, brahmane, elle poursuit jusqu’à ce jour ses recherches sur la technique et n’en finit pas de découvrir les potentialités extraordinaires que révèle cette science du yoga explorée depuis des millénaires par les yogis indiens.

Comment Eva Ruchpaul nous raconte le yoga

« Aujourd’hui, nous allons parler du yoga quand il est fait selon.» écrit Patanjali. Selon quoi ? Il ne le dit pas. Actuellement, beaucoup de formules se font sous le nom de Yoga : des postures à toute allure dans des salles à 40°, le yoga qui ne se fait qu’en musique, le yoga réservé aux végétariens… Et alors ? C’est leur «selon». Pendant des années, nous aurons encore de ces nouvelles aberrantes et le yoga continuera tranquillement sa petite carrière…

Les textes anciens recommandent d’éviter les aberrations, ce que les vieux sanskritistes appellent « les pouvoirs », y compris le pouvoir sur soi. Fidèle à ma pensée libertaire, je voudrais vous faire réfléchir… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. BONJOUR, je suis une ancienne élève d’EVA, j’aimerais savoir si elle vit encore?MERCI

    Commentaire par Brigitte Talon Durand — 4 octobre 2017 @ 13 h 55 min

  2. oui

    Commentaire par Annie — 8 octobre 2017 @ 13 h 18 min