Comment le blé moderne nous intoxique

gluten comment le blé moderne nous intoxiqueLe blé est-il bon pour la santé ?

Dans Gluten, comment le blé moderne nous intoxique, Julien Venesson nous livre le résultat de son enquête menée pendant plus d’un an pour comprendre pourquoi le gluten est si fréquemment montré du doigt . A partir de la synthèse des recherches scientifiques menées dans ce domaine et d’interviews auprès de spécialistes renommés, il montre que les blés modernes sont de véritables détonateurs de maladies auto-immunes : polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque, maladie de Crohn, … et sont aussi responsables de maux divers : fatigue chronique, douleurs musculaires, arthrose, vertiges, etc.

Les nouveaux blés sont comparables à des OGM

Depuis plusieurs dizaines d’années, les agronomes ont opéré des modifications dans le génome des blés, ils ont donné naissance à de nouvelles variétés de blé monstrueuses, les Frankenblés. Conséquence : ces variétés de blé sont plus riches en gluten que les variétés ancestrales. Ces nouveaux blés sont comparables à des OGM et personne ne peut garantir leur innocuité… Aujourd’hui, une personne sur trois aurait sans le savoir une sensibilité à cette protéine.

Comment savoir si l’on souffre d’une sensibilité au gluten ?

La sensibilité au gluten est une maladie différente de l’intolérance au gluten (la “maladie cœliaque”), et il semblerait qu’elle soit bien plus fréquente car elle pourrait concerner entre 10 et 40 %  de la population. Les chercheurs ont réussi à démontrer l’existence de cette maladie mais ne sont pas encore capables de fournir des outils diagnostics.

Autrement dit, pour savoir si une personne souffre d’une sensibilité au gluten, ils lui font suivre un régime alimentaire sans gluten pendant quelques semaines et ils observent si les symptômes s’améliorent ou disparaissent. Il s’agit le plus souvent de fatigue, ballonnements, maux de tête et douleurs articulaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. totalement d’accord !

    Commentaire par CamilleG — 15 juillet 2013 @ 10 h 32 min

  2. Merci pour cette information. Et d’ailleurs, cet ouvrage m’a l’air bien intéressant.
    Alors, j’aimerai connaitre votre avis sur les conseils de s’alimenter sans gluten pour perdre du poids?

    Commentaire par maigrir à Paris — 15 juillet 2013 @ 21 h 25 min

  3. Merci pour cet article. je n’avais aucune idées de la présence de ces Frankenblés, c’est affolant.
    Mais comment savoir si le gluten présent dans un produit est un frankenblé ou pas ?
    Comment éviter d’ne subir les conséquences ? (sans pour autant stopper sa consommation e gluten ?)

    Commentaire par Céline — 16 juillet 2013 @ 11 h 53 min

  4. Non, là, faut choisir ! Soit le gluten et des perturbations (s’il y en a), soit plus de gluten et du mieux être.

    Commentaire par Annie — 17 juillet 2013 @ 9 h 33 min

  5. bonjour, diagnostiquée allergique au gluten depuis un mois tout juste, je rencontre d’énormes difficultés à l’éradiquer de mon alimentation (très difficile de trouver une « liste » d’aliments à éviter). j’ai donc toujours des douleurs et ne suis pas réellement en sevrage. j’ai appris aussi en lisant des forums qu’il peut y avoir des contaminations d’aliments….. je dois partir une semaine en vacances avec des amis et je redoute énormément ce moment. avez vous des conseils pour éviter de subir des désagréments toute la semaine? surtout pour que les personnes extérieures arrêtent de me percevoir comme une malade et comprennent qu’il faut réellement être vigilant. merci.

    Commentaire par Beth M. Parrish — 20 juillet 2013 @ 10 h 44 min