cure de légèreté


Une cure de printemps

aide l’organisme à se débarrasser des surcharges, il s’agit d’épurer et de drainer les toxines en stimulant les capacités d’élimination de tous les émonctoires du corps. Les cures de drainage font partie des cures traditionnelles proposées par la naturopathie, il est particulièrement recommandé de faire des cures de ce genre 2 fois par an, à l’automne et au printemps.

Il est temps de vous y mettre maintenant, le printemps est une saison de renouveau,

renaissance

dans la nature, et aussi renaissance dans le corps. Notre organisme est comme un miroir de la nature, profitez des énergies nouvelles pour vous purifier ! C’est un tournant important et c’est bon d’aider son corps à se mettre à l’unisson de la nouvelle énergie de vie.

Une cure de drainage de printemps, c’est aussi le meilleur moyen de lutter contre les fatigues

qui se font souvent sentir, l’organisme peut se trouver comme une vieille chaudière qui a du mal à repartir…  c’est en s’épurant et en s’allégeant que l’on retrouve dynamisme et entrain. La fatigue est souvent générée par une auto-intoxication, l’organisme peine à gérer les surcharges, alors qu’un corps purifié retrouve rapidement allant et dynamisme.

Selon l’énergétique chinoise, le printemps est lié à l’énergie du foie et de la vésicule biliaire

, le foie est une véritable usine chargée (entre autres) de filtrer les graisses et les toxines.

Pour aider le fonctionnement du foie

, augmentez votre consommation d’aliments amers et soufrés : jeunes feuilles de pissenlit, radis noir, artichaut, asperges, céleri, …

Les articles glanés sur le blog :

Une recette d’infusion pour le foie
Phytothérapie de printemps
Clés de détoxication
Détoxication du foie selon la naturopathie

Quelques suggestions de cures

 

– le jus de carottes lacto-fermenté : 1 verre en début de repas, 3 fois par jour

l’élixir du suédois : un mélange de plantes passe-partout, 3 cuillères à café/jour dans un litre d’eau à consommer dans la journée

– la sève de bouleau : un merveilleux dépuratif et fortifiant, 1/4 litre/jour. 

Il existe beaucoup de possibilités… Il y en a forcément une pour vous ! Prenez conseil auprès de votre naturopathe pour personnaliser votre cure en fonction de votre vitalité et de vos surcharges. Vous en ressortirez avec un regain de vitalité étonnant.

N’oubliez pas les huiles essentielles qui sont de très bonnes alliées dans une cure de drainage, rejoignez

l’atelier spécial détox le 31 mars 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. bonjour,
    J’ai l’habitude de faire des cures de jus de bouleau.Quelle différence avec la sève de bouleau?
    J’ai vu dans ma boutique bio un flacon de sève de bouleau il suggère une cuiller a soupe par jour, vous suggérez 1/4 de litre pendant combien de temps? Merci d’avance pour votre réponse.

    Commentaire par BILLIET — 30 mars 2011 @ 14 h 03 min

  2. bonjour, le jus de bouleau est extrait des feuilles, tandis que la sève … monte au printemps de l’arbre lui-même. La sève est hautement chargée en principes actifs et par définition elle est hautement revitalisante. Pour la posologie, reportez vous à ce qui est indiqué sur l’emballage du produit que vous achetez. Pour la sève fraîche, on conseille 1/4 l/jour.

    Commentaire par Annie — 30 mars 2011 @ 14 h 24 min