Et si ce qui vous mettez à la poubelle pouvait être mangé ?

zesteIl faudrait repenser certaines choses que l’on considère le plus souvent comme des déchets, alors que ce sont des éléments nutritifs en puissance qui pourraient ajouter de la saveur et une bonne dose de nutriments à vos plats. Si vous avez pris la décision de manger beaucoup de produits végétaux frais (bravo, c’est ce que vous pouvez faire de mieux pour votre capital santé !), autant le faire en toute connaissance de cause. Voyez comment ces restes pourraient ne pas être mis à la poubelle :

Les écorces d’agrumes

Une fois épluchées, les peaux de citron, d’orange et de pamplemousse finissent souvent à la poubelle. Mais stop, attendez ! Elles peuvent être utilisées à d’autres fins (vous savez : mon spray nettoyant) ou pour ajouter un brin de délice dans la cuisine. 

Mais pourquoi pourriez vous aussi manger la peau ? L’écorce des agrumes et la peau blanche intérieure sont extrêmement riches en fibres (un zeste d’orange contient quatre fois plus de fibres qu’une orange !). De plus, ils sont riches en vitamine C et en de multiples autres antioxydants.

Comment les utiliser en cuisine : les écorces peuvent être délicieuses recouvertes de chocolat noir pour les repas de fêtes. Vous pouvez également les utiliser pour récupérer les zestes et les incorporer dans les salades, les crèmes dessert, les pâtisseries ou même simplement les ajouter dans votre boîte à thé pour le parfumer. Coupés en dés, ils pourront être incorporés à un ragoût ou un chili et y ajouter une joyeuse saveur d’agrume.

Les tiges des légumes 

Vous savez combien les légumes à feuilles vertes sont bénéfiques pour votre santé : les choux, les blettes, les épinards, etc. Ce sont quasiment des super-aliments, mais peu de personne savent comment les utiliser en entier, non seulement les feuilles vertes, mais toute la plante, y compris les tiges.

Mais pourquoi vouloir manger des tiges ?  Elles sont dures c’est vrai, mais aussi bien plus riches en fibres que les feuilles, ce qui peut être tout bon pour mieux vous rassasier, faciliter le transit et pourquoi pas, vous faire perdre du poids

Comment les utiliser : hachez grossièrement le légume entier, tige comprise, et faites les revenir avec de l’huile d’olive et de l’ail, simple et très bon. Ou ajoutez les tiges dans la marmite quand vous préparez une soupe. Ces deux techniques permettent de casser les textures trop dures. Autre possibilité : ajoutez quelques tiges dans votre smoothie vert pour augmenter l’apport en fibres.

 Le coeur de l’ananas

Vous aimez les ananas juteux ? Au lieu de couper seulement des morceaux dans la partie tendre et d’éliminer le coeur au centre, gardez le et gagnez en nutriments supplémentaires !

Pourquoi vous devriez aussi manger ça ? Le coeur de l’ananas contient des niveaux élevés de bromélaïne, une enzyme qui profite à tout votre système digestif en l’aidant à mieux décomposer les protéines. C’est une enzyme qui agit également comme anti-inflammatoire.

Comment faire : il est coriace, et le manger est plus difficile que le reste de l’ananas, il faudrait bien bien mastiquer, mais il s’ajoute très facilement à vos smoothies.

Les fanes et les feuilles des légumes

Vous pensez que la partie haute des feuilles de céleri, les petites feuilles de brocoli ou les fanes des radis n’ont pas leur place dans votre assiette ? Pourtant, leurs vertus nutritionnelles sont impressionnantes et pourraient vous faire changer d’avis…

Pourquoi faudrait il les manger ? Les feuilles de brocoli et de céleri sont pleines à craquer de vitamine A. De plus, elles ont un statut en bêta-carotène important.

Comment les utiliser : hacher finement les feuilles ou les fanes et utilisez les directement crues en les incorporant dans une sauce ou comme accompagnement d’un plat. Elles sont aussi délicieuses cuites, un peu comme vous prépareriez des épinards, cuites à la vapeur ou sautées. Ou encore incorporées dans une soupe de légumes.

Les tiges des choux fleurs et des brocolis

La partie intéressante d’une tête de brocoli ou d’un chou-fleur, ce sont les bouquets de fleurs, mais il s’avère que les tiges servent à autre chose qu’à maintenir les légumes ensemble. Au lieu de jeter la moitié de vos légumes, utilisez les comme des ingrédients à part entière dans vos repas.

Pourquoi devriez vous les manger ? Les tiges ont une teneur plus élevée en calcium, contiennent de la vitamine C et des fibres.

Comment les utiliser : elles sont parfaites à l’apéro ou en entrée pour accompagner des dips et faire une trempette croquante dans vos sauces. Coupez les simplement en bâtonnets et trempez les dans un houmous ou une autre sauce. Vous pouvez également les couper en fines lanières et les faire sauter.

Les graines

Vous aimez grignoter des graines de tournesol ? Mais lorsque vous préparez une courge ou un potimarron, vous mettez les graines à la poubelle ? Dommage !

Pourquoi devriez vous les garder ? Les graines sont une excellente source de protéines, de zinc, de vitamine K , de magnésium et une belle variété d’autres minéraux. Elles contiennent également des phytostérols, qui peuvent aider à abaisser le taux de cholestérol.

Comment les utiliser : après les avoir nettoyées et bien rincées, mélangez les avec un peu d’huile d’olive et des épices de votre choix . Ensuite, répartissez les graines en une seule couche sur une plaque à pâtisserie et cuisez les au four à 160° pendant 25 minutes. C’est tout ! J’aime y ajouter un peu de parmesan et les grignoter comme ça. Ou alors, vous pouvez les incorporer dans une salade composée.

Bon appétit ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. Mille mercis Annie pour ces bonnes idées « récup » des végétaux… j’adhère!!!!
    j’aime beaucoup votre news letter.
    cordialement
    Marie-Joëlle

    Commentaire par Marie-Joëlle — 22 avril 2014 @ 20 h 11 min

  2. J’utilise déjà les tiges, fanes et feuilles de légumes dans mes soupes. Je pourrai maintenant faire plus grâce à ce post très intéressant.

    Commentaire par Bien-être à Barcelone — 22 avril 2014 @ 23 h 16 min

  3. Les fanes peuvent-être utilisées dans des galettes que nous appelons dans l’Aveyron « les farçous ». Ils peuvent se faire avec les verts d’épinards ou blettes ou radis ou autres !! La recette pour les intéressés se trouvent sur le site de marmiton.org

    Commentaire par tahaurel — 30 avril 2014 @ 1 h 55 min