Intolérances alimentaires et tests sanguins

Couv-intolerances-alimentaires-630x0Intolérances alimentaires, sensibilités, allergies

Effet de mode ou vraie pathologie ? Le sujet des intolérances alimentaires en laisse sceptique plus d’un… Pour démêler le vrai du faux, je partage avec vous le très bon livre Intolérances alimentaires, sensibilités, allergies de Florence Arnaud et Véronique Chazot, paru récemment aux éditions Terre Vivante.
Florence Arnaud propose au fil des pages des pistes et des réflexions pour comprendre pourquoi et comment certains aliments peuvent nuire à la santé. Important : elle fait la distinction entre les intolérances, les hypersensibilités et les allergies, sachant que ce sont les deux premières qui peuvent faire beaucoup de dégâts de façon très sournoise.
Ce qui est particulièrement agréable dans ce livre, ce sont toutes les clés pour entamer un changement alimentaire, les conseils pratiques pour modifier ce que l’on mange, la liste d’aliments de substitution et les recommandations pour s’organiser au quotidien pour bien vivre avec des exclusions alimentaires. Parce que quand vous apprenez que vous ne devez plus manger de gluten, de lait et d’oeuf, il y a de quoi être déboussolé… Côté cuisine, avec Véronique Chazot, vous trouverez aussi 80 recettes conviviales et savoureuses sans lait, sans gluten et sans oeuf.

Florence Arnaud a été amenée à s’intéresser à la piste des intolérances par la force des choses. Les membres de sa famille ont souffert de nombreux maux et c’est elle qui a pu trouver des réponses en faisant des recherches sur les intolérances et leur lien avec le système immunitaire. En supprimant les aliments incriminés, la santé de sa famille s’est spectaculairement améliorée. Je précise que ce livre ne retrace pas uniquement son témoignage, mais il réunit toutes les informations qu’elle a pu tirer de ses recherches et il fait le point sur l’état actuel scientifique, tout en étant très accessible.

Florence Arnaud est l’auteur du blog makanaibio.com

Le point sur les tests d’intolérance ou d’hypersensibilité

Des laboratoires spécialisés proposent des tests sanguins mesurant les IgG, les éléments du système immunitaire qui réagissent plus ou moins fortement en présence des aliments. De mon point de vue, même si ces analyses ne sont pas parfaites et sont controversées, elles demeurent malgré tout indispensables pour repérer les aliments qui potentiellement génèrent une inflammation des intestins, alors même qu’elle est parfois difficilement perceptible par la personne concernée. Mais la santé vient des intestins, on est bien d’accord ? J’associe donc à ce test d’intolérance d’autres mesures, notamment du zinc, pour évaluer l’état de la muqueuse intestinale et du système immunitaire.

En consultation, je constate que la grande majorité des personnes que je rencontre présentent des intolérances alimentaires, pourtant les maux qu’elles rapportent n’ont à priori pas de lien avec l’alimentation…  Migraines, fatigue chronique, douleurs articulaires, acné, eczéma, sinusites chroniques, reflux gastro-intestinal, etc. Un simple test sanguin permet d’y voir plus clair et ça peut vous changer la vie !

Si vous souhaitez en savoir plus : je travaille avec le laboratoire Barbier (HSD : test d’hypersensibilité digestive). Pour être correctement interprété, il est préférable de faire une consultation, les différents paramètres n’étant pas lisibles par un néophyte.

Le sommaire du livre Intolérances alimentaires : Sommaire
Feuilleter quelques pages : Pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. je me pose des questions sur les intolérances ; la moindre odeur de poissons, crustacés, mollusques,même algues, bref tout produit de la mer me provoque instantanément des vomissements incontrôlables ; peut-on parler d’intolérance olfactive ? et même la vue de poissons dans un étal, ou éventuellement à la TV me répugne et me soulève le coeur ; bien sûr je ne peux pas en manger ; je pensais être un cas, mais j’ai entendu d’autres personnes qui ont le même problème

    Commentaire par suzanne — 25 avril 2016 @ 13 h 45 min

  2. Intéressant, enfin si on peut dire, car ce ne doit pas être très agréable ! Je crois que ça n’a rien à voir avec les intolérances alimentaires dont je parle, plutôt un effet du système nerveux ou un trop plein du foie ? Bon courage !!

    Commentaire par Annie — 25 avril 2016 @ 13 h 57 min

  3. au vu de ce que vous me dîtes, je pencherais plutôt pour un effet du système nerveux car c’est de naissance ; j’étais déjà comme ça étant bébé ! ! !
    merci pour votre réponse

    Commentaire par suzanne — 25 avril 2016 @ 14 h 24 min

  4. Bonjour.
    Je suis une femme, j’ai 50 ans et depuis plusieurs années je ne peux plus manger aucun fruit. Tous me donnent la sensation de croquer dans un citron, vous savez, cette impression des joues qui se resserrent et de saliver intensément ? J’ai voulu goûter une cerise dans mon jardin et j’ai ressenti une brûlure sur la langue, et en fond de gorge.
    De nombreux aliments irritent mon palais et mes gencives, une sensation d’avoir le palais râpé. Pas seulement certains fromages et les noix, mais aussi les biscuits, le chocolat, les fruits secs, une brioche (c’était ce matin et c’était la première fois pour une brioche). Et d’autres jours je peux manger des noix et les autres aliments sans aucun souci.
    A quoi peuvent être dues ces irritations qui peuvent durer 1 heure ou 1 jour ?
    Je n’en ai jamais parlé à un médecin.
    Merci

    Commentaire par Marie — 22 juin 2016 @ 10 h 44 min

  5. Seul votre médecin peut faire un diagnostic, mais il est possible en effet que ce soit en lien avec la santé de votre intestin.

    Commentaire par Annie — 23 juin 2016 @ 9 h 15 min