Le pissenlit, une mauvaise herbe ?

pissenlit

Voilà de nouveau sur les étals du marché des feuilles de pissenlit, elles signifient que le printemps est tout proche. Même s’il n’y semble pas au premier coup d’oeil, l’énergie du printemps est déjà là avec ses prémisses : jeunes pousses vertes, chant des oiseaux, luminosité en hausse.

Les vertus nutritionnelles du pissenlit

Le pissenlit est une plante sauvage qui a beaucoup à offrir.

La composition nutritionnelle du pissenlit est très riche, ses feuilles vertes sont particulièrement bien pourvues en bêta carotène dont les effets antioxydants protègent contre le cancer. Le pissenlit contient aussi autant de vitamine C  qu’un citron.

C’est également une bonne source de fibres et de minéraux divers, notamment le calcium. D’ailleurs, sachez qu’à poids égal, le pissenlit est plus riche en calcium que le lait avec 187 mg de calcium pour 100 g de pissenlit ! C’est également une excellente source de fer et de cuivre.

Les propriétés médicinales du pissenlit

Le pissenlit est une plante qui présente de nombreuses propriétés médicinales, largement utilisée depuis la nuit des temps.

Sa saveur amère plait au foie et à la vésicule biliaire, traditionnellement le pissenlit est utilisé comme plante dépurative. Mais c’est la racine de pissenlit qui est surtout réputée pour augmenter la contractilité de la vésicule biliaire et favoriser le fonctionnement du foie, l’organe majeur de la détoxification. Les transits paresseux apprécieront ses fibres douces qui agissent pour nettoyer les intestins.

Outre le foie et la vésicule biliaire, les feuilles de pissenlit ont aussi pour cible privilégiée les reins grâce au potassium qu’elles renferment. Le nom du pissenlit est en lien direct avec ses vertus diurétiques : pisse en lit. Les feuilles de pissenlit vont faciliter l’élimination des toxiques par les urines.

Cueillette du pissenlit

Le pissenlit est une plante  facile à reconnaître, et on la trouve un peu partout, dans les prairies, sur les talus, etc.

Si vous allez vous même à la recherche de vos pissenlits, recherchez et cueillez  les jeunes feuilles avant l’apparition des boutons floraux. Ce sont ces jeunes feuilles que l’on mange en salade ou que l’on intègre dans des soupes, des quiches, ..

Évitez de procéder à la cueillette sur des terrains traités aux pesticides, insecticides ou des pelouses arrosées d’engrais chimiques. De même, évitez les bords de route passants où la pollution est très présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Aucun commentaire.