Peut-on encore manger du saumon ?

peut on encore manger du saumonManger du poisson, un vrai casse-tête !

Certains sont de plus en plus contaminés par la pollution, on y trouve notamment du mercure, surtout pour les poissons placés en haut de la chaîne alimentaire.

D’autres espèces sont carrément menacées de disparition malgré la réglementation en matière de pêche qui vise à les préserver.

Le saumon a vraiment la cote, en cette période de fêtes, il s’est totalement démocratisé et trouve sa place dans la plupart des menus festifs. Mais il y a un revers à la médaille…Alors que faire, saumon ou pas saumon ? Saumon sauvage ou saumon d’élevage ?

Pourquoi manger du saumon ?

L’intérêt nutritionnel du saumon, c’est que, contrairement à la viande, il ne contient pas d’acides gras saturés néfastes à la santé cardio-vasculaire, alors que le saumon, comme les autres poissons gras, est riche en acides gras oméga 3 (EPA et DHA), souvent en déficit dans notre alimentation. C’est tout à fait vrai dans le cas du saumon sauvage. C’est un vrai aliment santé. Mais le souci, c’est que le saumon sauvage de l’Atlantique est une espèce en danger d’extinction, il fait partie des espèces très menacées. Malgré des mesures prises pour son repeuplement, pour le moment, rien n’est gagné. Soyez attentif à la zone de pêche si vous en consommez malgré tout, évitez celui de la mer Baltique, c’est l’une des plus polluées au monde.

Quant au saumon d’élevage, son alimentation n’est plus du tout naturelle et sa valeur nutritive s’en trouve modifiée. La production de saumon d’élevage a explosé au cours des dernières années, et sa qualité dépend forcément des conditions d’élevage. Selon l’alimentation qu’il reçoit, un saumon présente des taux d’acides gras variables, mais de toute façon toujours plus importants qu’un poisson sauvage, ce qui signifie également plus de contaminants puisque ceux-ci s’accumulent dans les tissus gras : résidus de pesticides ou dioxines, etc. Et d’autre part, nous ne sommes pas toujours bien conscients des conditions d’élevage : gavage, surpopulation, antibiotiques, activateurs de croissance, etc.

Que choisir alors ?

En clair, ce qui fait toute la différence, c’est de choisir un saumon d’élevage bio, qui respecte l’environnement et la qualité du poisson. Le label AB est incontournable pour le saumon. Sa couleur surprend, car il est bien plus pâle, mais dégustez le tranquillement, savourez le : la qualité est au rendez vous car sa chair est très délicate !

Si vous choisissez un saumon fumé bio, sachez qu’il a été fumé lentement au bois, et sans traitement. respectant un savoir-faire traditionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Aucun commentaire.