Un petit café, deux ou trois… Quels sont les effets réels ?

les effets réels de la caféineContinuons les révisions du petit déjeuner… Il y a ceux qui sont plutôt thé et qui ne prennent que rarement du café, ceux qui boivent un bol de café par habitude sans vraiment savoir s’ils aiment ça ou pas, et il y a aussi qui ne conçoivent pas se passer de café pour démarrer la journée. Comment faire la part des choses ? Je vous propose d’en découvrir un peu plus sur les effets de la caféine sur votre santé :

La caféine

La caféine est la substance stimulante extraite des grains de café, c’est un alcaloïde qui présente des effets sur le métabolisme. Mais elle n’est pas seulement présente dans le café, on la trouve aussi dans le thé (y compris le thé vert), les boissons énergisantes type RedBull, Coca mais aussi les plantes comme le maté, le guarana, le cacao, … Donc inutile de vouloir troquer votre tasse de café contre un bol de thé, certains thés (ouf, pas tous quand même !) peuvent être aussi riches en caféine que le café. La teneur en caféine dépend en majeure partie de la variété de café ou de thé et du mode de préparation. Voilà quelques chiffres, mais ce sont des moyennes par litre : 

  • Un expresso : 1660 à 2270 mg/l
  • Chocolat noir : environ 720 mg/k
  • Un café filtre :  575 à 875 mg/l
  • Un café moulu :  400 à 675 mg/l
  • Le Red Bull : environ 320 mg/l
  • Le thé noir : environ 280 mg/l
  • Le thé vert : environ 170 mg/l
  • Le Coca cola : 102 mg/l
  • Le Coca-Cola Light : environ 137 mg/l
  • Un déca : environ 25 mg/l
  • De l’Ice Tea : 34 mg/l

Les bénéfices de la caféine

Il est difficile de décrire les effets réels de la caféine sur l’organisme, car il y a une question de tolérance individuelle, les effets sont toujours dose-dépendants et les effets bénéfiques peuvent s’inverser selon la quantité consommée. Cependant, aujourd’hui les études scientifiques bousculent certaines idées reçues sur la consommation de café. En cas de consommation modeste, les bénéfices du café semblent très intéressants :

  • La caféine augmente la production de la dopamine, un neurotransmetteur qui active les zones du cerveau responsables de la vigilance et de l’activité. Comme la dopamine agit aussi sur l’humeur, une tasse de café serait un bon stimulant du plaisir et de la bonne humeur. Tout au moins à court terme… A dose plus élevée, au contraire, la caféine est associée à un risque accru de dépression. 
  • La caféine est un facteur protecteur du cancer de la bouche selon certaines études, elle ralentirait également la progression du cancer de la prostate.
  • La caféine favorise la digestion en stimulant la sécrétion des différents sucs digestifs.
  • La caféine protègerait du risque de développer la maladie de Parkinson

Les effets négatifs de la caféine

Consommer beaucoup de caféine cause des effets néfastes sur la santé. On considère qu’au delà de 4 tasses par jour, vous êtes dans une consommation addictive, certains comparent d’ailleurs le café à une drogue. Parmi les effets négatifs, certains troubles apparaissent ou sont aggravés :

  • des signes d’excitation du système nerveux : irritabilité, mauvais sommeil, anxiété, tremblements, troubles de la parole ou de la compréhension
  • au niveau du coeur : palpitations cardiaques, augmentation de la fréquence cardiaque, et de façon ponctuelle : hypertension
  • au niveau digestif : désordres gastriques puisque le café stimule la sécrétion d’acide gastrique, pourtant les dernières études ont innocenté le café en cas d’ulcère ou de reflux gastro-oesophagien.
  • au niveau des reins et de la vessie : le café a des propriétés diurétiques, mais majore la fuite urinaire de calcium et de magnésium
  • au niveau du système génital : pour l’homme, le café a un effet négatif sur la mobilité des spermatozoïdes
  • au niveau osseux : l’absorption du calcium est inhibée par le café, et encore plus si vous prenez un café au lait.

Trouver la bonne dose de caféine 

SI vous aimez le café, bien sûr seule une consommation modérée sera bénéfique. Mais qu’entend on par consommation modérée ? Et bien, ça dépend… Il existe pour le café une tolérance individuelle qui est très variable, pour certains, une tasse de café ou un coca, c’est déjà trop, pour d’autres aucun effet n’est ressenti même en vidant une cafetière. Pour vous donner des repères, il faudrait consommer au plus 300 mg de caféine par jour, ce qui correspond à 2 tasses de café ou encore 4 tasses de thé ou encore 6 canettes de soda. Au delà, on considère qu’il s’agit d’une forme de dépendance physique avec des symptômes de manque qui apparaissent à l’arrêt du café.

Les femmes enceintes et ceux dont la tension est élevée devraient encore considérablement réduire ces quantités, voire supprimer tout bonnement leur consommation de caféine.

Une dernière chose : avez vous bien réalisé que vos enfants aussi prennent de la caféine ? A travers les sodas, leur consommation peut vite grimper. Certains troubles du comportement, un mauvais sommeil, les difficultés de concentration peuvent simplement disparaitre en stoppant leur consommation.

Conclusion : la consommation de café et de caféine est totalement banalisée, pourtant les bénéfices sont plutôt controversés. Et vous, qu’en pensez vous ?

Moi, j’ai quelques astuces pour ne pas avoir besoin d’un café pour me stimuler, vous connaissez l‘huile essentielle d’épinette noire ou le gingembre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. Oui, et alors, quand on voit le Monde dans lequel on vit, vous ne croyez pas qu’il y a de quoi se donner un peu d’énergie ?

    Commentaire par André — 27 septembre 2013 @ 19 h 08 min

  2. Je pense que le café est bien que avant midi, boir le café après midi perdube le sommeil de la nuit

    Commentaire par namory — 4 janvier 2015 @ 10 h 09 min

  3. Merci pour cet article qui m’apporte des précisions 🙂 Personnellement, ma naturopathe m’a dit qu’il fallait que j’arrête toute absorption de thé, café et chocolat de façon à rétablir l’énergie de mon corps, qui est épuisé à cause de mon stress chronique. C’est difficile mais je tiens le coup en prenant des infusions Yogi Tea qu’elle m’a conseillées.

    Commentaire par Célia Jade — 9 octobre 2016 @ 17 h 12 min