Une chose que vous devriez faire pour ne pas être ballonné

en finir avec les ballonnementsJe suis adepte de l’alimentation saine, légumes, céréales semi-complètes, etc. et je mange comme ça depuis des années. Vous croyez probablement que je suis 100 % en forme tout le temps, pourtant en dépit de mon alimentation, il arrive certains jours que je me sente ballonnée et pas très en forme.

J’ai cru d’abord que certains aliments étaient responsables de l’irritation du système digestif, j’ai essayé d’éliminer ceux qui me paraissaient suspects, mais sans résultat : j’ai mangé plus cru, plus cuit, moins de fibres, etc. Mais peu importe ce que je faisais ou pas, il m’arrivait toujours de ressentir de l’inconfort et d’avoir de la peine à digérer.

Ces derniers temps, avec l’arrivée du printemps, j’ai suivi une cure de détoxication pendant 10 jours et j’ai très rapidement gagné en vitalité et en confort digestif. Mais au bout de quelques jours, malgré l’alimentation hypotoxique, de nouveau mon ventre m’a rappelé à l’ordre : gaz, inconfort et le ventre dur. Pourtant, je n’avais rien changé, j’avais mangé le même type de plat que les jours précédents. Et là, je me suis souvenue que j’avais emmené avec moi une grande salade composée avec des radis, du céleri et du fenouil et que je l’avais mangé pendant une pause entre mes rendez vous, tout en continuant à ranger et à travailler en même temps.

Euréka, j’avais compris ! J’avais avalé mon repas sans vraiment prendre le temps de mastiquer chaque bouchée. J’étais tellement occupée à faire tout autre chose que j’avais mangé sans faire attention à ce que j’avais dans mon assiette. Pourtant, je connais très bien l’importance de la mastication, ainsi que de pouvoir rester présent dans tout ce que l’on fait. Mais voilà, je réalise à quel point la théorie est parfois loin de la réalité ! C’est vrai, quand j’ai réalisé ça, je me suis rappelé combien la mastication est importante et même indispensable pour amorcer la digestion. Il n’y a pas de mystère, si vous ne le faites pas correctement, il y a toutes les chances que votre système digestif renâcle et se fatigue vite. Est ce que vous pouvez imaginer le travail à faire pour digérer de gros morceaux de carotte et de céleri ? Depuis ce jour, je prends le temps de bien mastiquer et mon ventre me remercie…

Voilà quelques unes de mes nouvelles bonnes habitudes :

Rester présent en se concentrant sur son assiette

Dans l’idéal, nous devrions prendre le temps de nous assoir et de prendre plaisir au repas, en étant conscient de chaque bouchée. Malheureusement, ce n’est pas toujours possible. Mais peut être au moins pendant 30 secondes, ça je pense que ce doit être faisable par tout le monde. Alors arrêtez ce que vous êtes en train de faire, reprenez conscience de ce que vous avez mis dans votre bouche et mastiquez bien avant d’avaler.

Mastiquer, mastiquer, mastiquer encore

Je ne compte pas le nombre de fois où je mastique chaque bouchée, mais je sais que plus je mastique, mieux c’est. Chaque bouchée que j’avale ne contient aucun morceau, tout est bien broyé et si possible liquide, bien enrobé par la salive. Mon ventre est bien plus heureux comme ça. Un ventre heureux, ça veut dire que moi aussi je suis moins stressée et que j’ai bien plus d’énergie.

Prendre des petites bouchées

Je me suis rendue compte que lorsque je mange tout en faisant autre chose, j’attrape de grosses bouchées que j’avale presque tout rond. Maintenant, je fais attention à prendre de petites bouchées, je ne remplis surtout pas ma bouche en entier et c’est bien plus facile de mastiquer.

Eviter les plats très chauds ou très froids

Manger très chaud ou très froid, c’est un piège qui fait qu’on cherche à avaler très vite. Par contre, si la nourriture est à la bonne température, je peux la garder en bouche suffisamment longtemps pour la savourer et la mastiquer correctement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. mastiquer mastiquer!!!!!Méthode France Guillain

    Commentaire par laurence lavigne — 5 juin 2015 @ 8 h 24 min

  2. tout à fait d’accord 🙂

    Commentaire par Annie — 5 juin 2015 @ 8 h 27 min