Mes 5 meilleures huiles essentielles pour la digestion

L_epidemie_de_Gastro_enterite_Le_depassement_du_seuil_a_ete_constateEn tant que naturopathe, j’ai parfaitement conscience de l’importance de la santé digestive pour la santé globale. A chaque fois que j’utilise les huiles essentielles, je suis vraiment épatée de réaliser combien elles peuvent être efficaces rapidement pour faciliter le travail du système digestif. Je me sers de ces huiles essentielles depuis des années et je partage avec vous la façon dont je les utilise pour soutenir et faciliter la digestion.

Les huiles essentielles ont changé ma vie

Ca parait un peu démesuré de le dire comme ça, pourtant c’est le cas… Les huiles essentielles ont complètement changé ma vie. Comment une odeur que l’on renifle ou quelques gouttes que l’on masse sur la peau pourraient me faire autant de bien ou améliorer ma santé ? Pour le prouver, il y a beaucoup de recherches scientifiques qui démontrent les avantages thérapeutiques des huiles essentielles, mais ce qui vous intéresse surtout, c’est sans doute de savoir comment ces huiles essentielles m’ont aidé.

Les huiles essentielles ont remplacé de nombreux produits de tous les jours chez moi, des produits pour lesquels j’avais l’habitude de dépenser finalement une petite fortune. Maintenant, je nettoie ma maison avec des produits fabriqués maison et les huiles essentielles sont de formidables dégraissants, désinfectants, etc. Bien meilleurs que les produits toxiques chimiques du supermarché. Je nettoie et j’hydrate mon visage avec des produits naturels également enrichis en huiles essentielles. En fait, j’ai remplacé presque tous les produits de la salle de bains par mes propres produits naturels faits maison avec des huiles essentielles. Je les utilise aussi souvent que nécessaire pour soutenir mon système immunitaire, mon système digestif, dégager mon système respiratoire et de façon générale, pour mon bien-être global. Et pour clôturer en douceur la journée, je profite de l’utilisation d’huiles essentielles apaisantes dans un diffuseur ou en brume d’oreiller avant de me coucher ! Sans oublier de mentionner que tout le monde apprécie que ça sente très bon chez moi…  mais ça c’est juste un effet secondaire, malgré tout impressionnant si on considère la façon dont les huiles essentielles ont contribué à me maintenir en bonne forme et en bonne santé.

L’huile essentielle de basilic tropical (occinum basilicum)

C’est l’une de mes favorites pour la digestion, parce qu’elle est tellement efficace ! La première fois que je l’ai utilisé, j’ai presque été choquée : j’avais mangé beaucoup trop vite sans prendre le temps de mastiquer, je sentais bien que mon ventre était devenu très dur et ballonné. J’avais l’impression d’avoir un sac de pierres à la place de l’estomac. Donc, je prends 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de basilic et je les masse sur le ventre en respirant calmement. Sans plaisanter, 5 minutes après, j’ai senti un apaisement, j’ai vraiment senti que le basilic dénouait mon ventre et agissait pour soutenir la digestion. Depuis, je l’emporte toujours dans mon sac quand je sors pour manger ou quand je suis en déplacement.

Attention, l’huile essentielle de basilic peut être irritante pure sur la peau, préférez la diluer à 50 % avec une huile végétale (par exemple 3 gouttes d’HE de basilic + 3 gouttes d’huile de macadamisa).

Indications : ballonnements, gaz, spasmes digestifs.
Mais aussi pour les règles douloureuses ou pour favoriser la concentration.
Attention : le basilic est interdit aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans. Elle peut être dermocaustique pure.

L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita)

Le basilic est mon préféré pour la digestion, mais juste derrière, c’est l’huile essentielle de menthe poivrée. J’aime beaucoup simplement respirer le nez au dessus du flacon, rien que ça suffit parfois à laisser passer l’inconfort après un repas trop copieux. Ou déposer une trace sur la langue, mais attention, juste une trace, pas une goutte. Je frotte mon doigt sur le flacon et je le met dans la bouche pour le sucer. Incroyable comme c’est efficace rapidement sur les nausées, les ballonnements ou les lourdeurs digestives en général, et en plus, ça donne bonne haleine.

Indications : spasmes digestifs, nausées, ballonnements, crampes, lendemain de fêtes.
Mais aussi, excellente contre les maux de tête ou en cas de coup de pompe.
Attention : la menthe poivrée est interdite aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans.

L’essence de citron (citrus lemonus zeste)

Je vous ai déjà beaucoup parlé de l’essence de citron, elle fait partie évidemment du mon top 5 pour la digestion ! Elle dynamise tous les processus digestifs, combat les nausées et les écoeurements. Elle peut être utilisée en détox du foie, mais ça, nous en reparlerons au printemps…

Indications : mal au coeur, nausée, vomissement, ballonnements, gaz, mal des transports.

L’huile essentielle de gingembre (zingiber officinalis)

Vous connaissez déjà le gingembre frais et vous savez combien il peut stimuler le métabolisme et en particulier le foie. Mais l’huile essentielle de gingembre est aussi une aide très précieuse pour la digestion, elle tonifie puissamment l’ensemble des processus digestifs et accélère les digestions trop lentes, en bonus, c’est un laxatif léger qui stimule le transit doucement. A utiliser diluée en massage sur la zone abdominale.

Indications :  gaz, ballonnements, constipation, lenteur du transit, manque d’appétit,
Et aussi fatigue générale, baisse de tonus, baisse de libido.
Attention, interdite aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 3 ans. Elle est dermocaustique, il faut systématiquement la diluer dans une huile végétale pour l’utiliser sur la peau.

L’huile essentielle de coriandre (coriandrus sativum graines)

Une huile essentielle qui gagne beaucoup à être plus souvent utilisée, l’huile essentielle de coriandre est un tonique général et un puissant tonique de la digestion, elle facilite l’expulsion des gaz et limite les renvois acides. Elle est facile à utiliser en cuisine pour parfumer les plats pour remplacer des herbes aromatiques, sinon, il faut la diluer à 20 % maximum dans une huile végétale pour l’appliquer en massage sur l’abdomen.

Indications : gaz, ballonnements, remontées acides, perte d’appétit.
Et aussi fatigue, déprime passagère.
Attention : interdite aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. Bonjour
    Une question svp, j ai entendu dire que ces huiles devaient se prendre dans de l huile, végétale, colza ou autre, et non pas sur cachet neutre ou sucre . Qu en pensez vous?

    Commentaire par Holl — 1 février 2016 @ 20 h 08 min

  2. Eh bien, je n’en pense rien… Tout est possible, je préfère perso l’huile végétale, mais bon… à vous de voir. 🙂

    Commentaire par Annie — 4 février 2016 @ 10 h 01 min

  3. Merci d’avoir réuni ces informations à propos de la digestion qui est parfois réticente.

    Commentaire par évelyne — 2 février 2016 @ 19 h 09 min

  4. Merci pour ce billet fort intéressant. 😀

    Commentaire par Lola — 2 février 2016 @ 23 h 39 min

  5. La prise orale de HE peut elle etre optimisee avec huile vegetale ( noix, lin, etc)
    Merci

    Commentaire par Briaval — 24 février 2016 @ 8 h 22 min

  6. Je ne sais pas si « optimiser » est le bon terme. Il vaut mieux éviter de les prendre pure sur la langue…

    Commentaire par Annie — 26 février 2016 @ 12 h 33 min