Manger du chocolat pour méditer, une bonne idée ?

chocolatLe chocolat…

Qu’est-ce que cela signifie pour vous? Est-ce que rien que le mot lui même vous fait déjà rêver ? Est-ce qu’il déclenche un sentiment de culpabilité et de l’envie, ou seulement la notion de perte de poids et de régime ? Et comment mangez-vous le chocolat ? Êtes-vous quelqu’un qui s’assoit et savoure chaque bouchée ? Ou est ce que vous l’avalez à la hâte, comme en vous cachant de vous même et en secret ?

Méditer en mangeant ?

Le fait de manger en toute conscience, je vous en ai déjà parlé ici. La plupart du temps, je l’évoque en l’incluant dans un ensemble de conseils alimentaires, ce qui est parfaitement justifié car cela peut transformer radicalement la relation que l’on a avec sa nourriture. Cependant, je ne peux pas m’empêcher de penser que ce n’est pas tout, ce serait sous estimer le potentiel de manger en conscience, il y a beaucoup plus à dire que ça…

Tout comme dans la méditation,, vous avez vraiment besoin de faire l’expérience de  l’alimentation consciente pour que cela prenne du sens pour vous. Vous dire comment cela peut transformer votre relation à la nourriture et surtout le goût, ce n’est pas la même chose que de faire l’expérience vous même, en prenant une bouchée et en vivant votre expérience. Pour faire cet exercice, mon favori, c’est le chocolat ! Mais si vous n’aimez pas le chocolat, vous pouvez prendre un autre aliment, libre à vous de choisir ce qui vous plait.

Je pense que vous apprécierez mieux cet exercice si vous prenez un carré de chocolat vraiment bon, plutôt que de le faire avec une barre de chocolat du supermarché, mais encore une fois, ceci est votre choix. Quel que soit le type de chocolat que vous choisissez, le principe de base est le même : manger votre carré de chocolat comme si c’était la première fois que vous le goûtez … et comme si c’était le dernier chocolat que vous auriez la chance de manger … Savourez !

 Les 5 étapes pour méditer en mangeant du chocolat

1) Avant de prendre votre chocolat, prenez quelques respirations profondes, juste pour laisser le corps et l’esprit s’apaiser un peu et se mettre à l’unisson. Mentalement laissez derrière vous  tout ce que vous étiez en train de faire pour quelques instants.

2) Prenez un moment pour apprécier votre chocolat. D’où vient-il ? Avec quoi est-il fabriqué ? Essayez d’imaginer les différents ingrédients, et visualisez les dans leur environnement naturel, essayez de voir les personnes qui pourraient avoir cultivé les fèves de cacao.

3) Avant de commencer à manger, faites une petite pause pour noter vos sentiments, est ce qu’il y a de l’impatience, ou simplement l’envie de manger le plus vite possible. Remarquez si vous ressentez du plaisir et de l’excitation, ou un sentiment de culpabilité et de malaise, à l’idée de manger le chocolat.

4) Déballez lentement le chocolat et prenez une bonne minute pour l’explorer avec les yeux, puis le nez et ensuite les mains. Regardez le de plus près, approchez votre nez pour le sentir de près, puis touchez le doucement avec les mains.

5) A présent, vous êtes plus que prêt à le goûter. Prenez une petite bouchée (ou bien mettez le tout dans votre bouche), mais essayez surtout de résister à la tentation de le mastiquer et l’avaler. Sentez comment votre chocolat se sent dans la bouche, sa température et sa texture. Prenez aussi conscience du goût – que ce soit sucré, amer, crémeux, etc. Essayez de laisser le chocolat fondre dans la bouche en le déplaçant doucement avec votre langue. Asseyez-vous dans votre fauteuil et profitez du moment.

Rappelez-vous : l’apprécier, le savourer et en profiter.

Article librement adapté de headspace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Aucun commentaire.