phytothérapie de printemps

PLANTES DE SAISON

Les plantes ont été utilisées depuis la nuit des temps pour leurs propriétés médicinales. D’ailleurs, savez vous que les molécules développées par l’allopathie sont issues de substances végétales ? Mais en chimie, on peut copier une molécule qui correspond à un principe actif majeur, peut être deux ou trois, mais certainement pas l’ensemble de la plante dans toute sa complexité .

Même si tous les composants ne sont pas actifs à strictement parler, ils agissent en synergie, renforçant leurs actions thérapeutiques. Utiliser le totum d’une plante, c’est l’utiliser dans son entier, avec tous ses principes actifs, pour une efficacité remarquable. Et encore mieux : sans risquer d’effet secondaire ou d’allergie.

Au printemps, on privilégie :

– les feuilles d’

artichaut

, le principe actif majeur, c’est la cynarine, ainsi que d’autres flavonoïdes. Les feuilles d’artichaut ont un effet positif sur la sécrétion de la bile, et sont particulièrement indiquées dans tous les troubles hépato-biliaires.

– Les feuilles de

pissenlit

favorisent l’élimination en ayant une activité favorable sur le foie, la vésicule biliaire et la digestion. Et également, comme son nom l’indique : une action sur les reins. Un draineur excellent.

– L’

ortie

est une des plantes que tout le monde peut reconnaître les yeux fermés ! Elle est très efficace comme reminéralisant et pour lutter contre la fatigue, c’est aussi une plante dépurative.

– Le

romarin

est un stimulant du foie et de la vésicule biliaire, il permet la fluidification de la bile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. Bonne continuation pour le blog qui est très instructif.

    Commentaire par soin naturel Saint Maur — 22 juin 2011 @ 10 h 51 min

  2. Vous avez des idées sur les plantes d’automne?

    Commentaire par Messager — 31 août 2015 @ 17 h 21 min

  3. J’y penserai 🙂

    Commentaire par Annie — 1 septembre 2015 @ 18 h 01 min