Détente du plexus solaire -2-

détente du plexus solaireDétente du plexus solaire

Le plexus solaire ainsi que toute la région située sous la pointe du sternum sont souvent crispées. Savoir détendre le plexus solaire par un exercice pratique que l’on peut exécuter facilement seul est une aide appréciable pour ceux qui manquent de souffle ou qui ont des gênes à la respiration.

Comment faire ?

Allongez vous sur le dos avec un petit coussin dans le dos, calé à partir des omoplates et jusque sous les côtes. Il vous faut trouver un coussin pas trop haut que la position soit confortable. La tête repose au sol, le bassin et les bras également. Seules les omoplates et la cage thoracique sont surélevées.

Prenez le temps de vous installer sur le coussin, de laisser vos omoplates et vos côtes s’adapter au relief. Sentez comme toute la cage thoracique peut s’ouvrir.

  1. Tourner la tête lentement, à droite et à gauche. Faites des mouvements de plus en plus amples, mais sans forcer. Le but n’est pas de chercher à aller très loin, mais de sentir que quand vous tournez la tête d’un côté, vous entraînez les côtes et le thorax avec davantage d’appui sur le coussin. Recommencez plusieurs fois en dosant le mouvement pour sentir le déplacement de votre cage thoracique.
  2. Pliez les jambes, les deux pieds posés à terre. Levez une jambe en dépliant le genou. Avec le pied, cherchez à tracer des petits cercles au plafond. Ne cherchez pas à aller loin ou vite, l’important est d’utiliser ce mouvement du pied pour sentir comment le bassin et les côtes bougent.
  3. Du bout des doigts, palpez le bord de la cage thoracique, de la pointe du sternum jusqu’aux côtés en suivant le cartilage osseux de la côte. Faites comme si vous marchiez tout doucement avec vos doigts, reconnaissez toute cette zone.
  4. Essayez de prendre un pli de peau. Au début, ce n’est pas facile, et si cela n’est pas possible, n’insistez pas. Si vous arrivez à prendre la peau entre les doigts, tirez la doucement d’un ou deux cm tout en expirant. Utilisez la qualité de l’expiration, comme un grand soupir pour détendre et relâcher sous vos doigts. Lâcher les doigts en inspirant. Recommencer cette manœuvre au rythme de votre respiration en déplaçant à chaque fois la prise de vos doigts tout au long des côtes. Observez simplement vos sensations et votre respiration.
  5. Puis posez vos doigts réunis à l’endroit où vous avez repéré que c’était le plus facile. Pesez légèrement sur vos doigts et en inspirant faites comme si vous repoussiez la main. A l’expir, enfoncez un peu plus vos doigts mais sans forcer. Puis relâchez tout.

Si cela vous fait mal, n’insistez pas. C’est autant une proposition de conscience corporelle qu’un travail du souffle. Le début de l’exercice cherche à préparer la région du plexus et la mobilité des côtes. Apprivoisez l’exercice par étapes, sans vouloir aller trop vite ou trop fort.

Un autre exercice de détente du plexus solaire.
Les huiles essentielles du plexus solaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. bonjour, s’il y a un problème au niveau du plexus solaire, quelles en sont les conséquences sur la santé, et le psychisme, je voudrais vous dire juste que lorsque l’on interdit des émotions à quelqu’un, ou que l’on s’oppose à ce que la personne désire, y aurait-il un rapport avec le plexus ? ou problème émotionnel aussi ? merci infiniment de me répondre surtout, marianne masclet

    Commentaire par MASCLET — 25 novembre 2011 @ 15 h 39 min

  2. bonjour, oui, tout ce qui touche aux émotions peut impacter le plexus solaire. Et toute émotion non reconnue ou non exprimée s’inscrit dans le corps… C’est ainsi, corps, mental et émotions ne font qu’un !

    Commentaire par Annie — 26 novembre 2011 @ 11 h 04 min

  3. Bonjour, j’aimerai savoir si on se déplace la boule au niveau du plexus solaire qu’elles conséquence peut-il avoir sur la santé ? Surtout physique …

    Commentaire par victoria — 9 janvier 2015 @ 0 h 35 min