la flore intestinale, dégradation

La flore intestinale est mise en péril tout les jours, que ce soit par des facteurs de l’alimentation que par l’environnement.

.

FACTEURS ALIMENTAIRES

– une alimentation trop riche en graisses : la consommation régulière de charcuterie, d’abats et de gibier, les excès de graisses saturées comme le beurre ou la crème fraîche,

– une alimentation pauvre en fibres : toutes les céréales raffinées (pâtes, riz, …), pain blanc ou baguette, les produits industrialisés. A l’inverse, un excès d’aliments crus, fruits et légumes, agresse aussi la muqueuse par l’abus de fibres.

–  la consommation de lait et produits issus de la vache

–  la consommation de sucre blanc ou roux industriel

– une alimentation pauvre en vitamines, oligo-éléments et minéraux

– une quantité d’eau de boisson insuffisante

– une trop grande quantité de protéines animales

– les excès de café, thé, cacao, chocolat.

– la prise régulière d’alcool

.

AUTRES FACTEURS

– les prises d’antibiotiques, d’anti inflammatoires, d’anti parasitaires et désinfectants intestinaux

– les infections, hernies, tumeurs, maladies inflammatoires de l’intestin.

Le stress perturbe à tous les niveaux les fonctions digestives et intestinales. Manger trop vite, manger debout dans le bruit c’est aussi un stress quasi banalisé.

Toutes les émotions intenses jouent sur le côlon, sur sa motricité, que ce soit la peur, l’angoisse ou la colère, toutes ces émotions perturbent les sécrétions nécessaires à la digestion et entraînent ballonnements, lourdeurs, gaz…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Aucun commentaire.