la flore intestinale, la préserver

Toutes les médecines traditionnelles considèrent que le bon état de nos intestins est un facteur de santé.

Surveiller son transit est le 1er pas à faire, la durée normale d’un transit digestif de la bouche à l’anus est comprise entre 18 et 24 heures. Plus rapide, c’est une diarrhée, plus lent une constipation. Il suffit de manger des aliments colorés pour se faire une idée, des betteraves par exemple.

D’autres symptômes peuvent laisser présager d’une flore à régénérer : les gaz, les ballonnements réguliers la mauvaise haleine, les infections chroniques…

Pour y remédier, il s’agit avant tout d’adopter une bonne alimentation, en fonction de son organisme et de son rythme de vie, il n’y a pas de régime tout fait valable pour tout le monde, mais des solutions individualisées à mettre en place en fonction de son corps et de son cadre de vie. Ne pas hésiter à se faire aider par un thérapeute pour y voir clair.

Un élément essentiel à l’hygiène intestinale, ce sont les aromates. Ils sont des alliés essentiels de nos intestins. Leurs vertus principales au niveau des intestins : ils désinfectent tout le tube digestif des microbes et assainissent les foyers de fermentation et de putrescence.

Pour les chinois aussi, les aromates participent à l’harmonisation des énergies.

N’hésitez pas à en parsemer largement vos plats ou à les boire en infusion. Choisissez les en fonction de la saison : persil, estragon, basilic, menthe, fenouil, coriandre, cerfeuil, cardamome, aneth, anis vert, vanille, marjolaine, romarin, laurier, cumin, genièvre, sauge, thym, verveine, gingembre, muscade, cannelle, girofle, curcuma, …

Faire de l’exercice physique de manière régulière est important aussi, et oui, même pour notre hygiène intestinale c’est primordial. Une ceinture abdominale tonique, ça aide pour le transit !

L’argile est intéressante quand il s’agit de détoxication. Ca peut aussi être une aide en cas de parasites, même si l’argile seule est rarement suffisante. Restez prudent cependant avec l’argile si vous êtes plutôt constipé, l’argile a plutôt tendance à favoriser la constipation. Dans les autres cas, vous pouvez déposer dans un verre d’eau une cuillère à soupe d’argile verte ou blanche ou une cuillère à café (ne pas utiliser de métal), laissez reposer toute la nuit et boire le matin l’eau uniquement, ne surtout pas remuer et prendre le dépôt au fond du verre. On peut le faire en cure sur 40 jours.

Le charbon végétal est aussi un excellent produit qui va absorber les toxiques. Pour cette raison, il est recommandé de le prendre à 4 h de distance d’un médicament ou pilule. On peut aussi le prendre en cure à raison d’une cuillère à soupe de charbon végétal activé dans un verre d’eau.

La consommation de pré et probiotiques est quasi incontournable aujourd’hui. Ils permettent de nourrir la flore existante avec des fibres, de la faire prospérer et de la réensemencer. A faire régulièrement, et dans touts les cas dès qu’il y a prise d’antibiothérapie.

Et puis, les douches rectales et les lavements, des solutions naturelles et remarquablement efficaces en cas de chute immunitaire. Et beaucoup plus simples à mettre en oeuvre qu’on ne l’imagine.
Et il faut bien sûr mentionner aussi l’hydrothérapie du côlon, à faire avec un praticien de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Aucun commentaire.