Détente du plexus solaire

du jaune pour détendre le plexus solaireLe plexus solaire

La tension au niveau du plexus solaire est une source importante de fatigue. La détente du plexus par l’exercice ci dessous est facile à mettre à pratique. Détendre le plexus régulièrement est une source de bien être.

Savez vous où se situe le plexus solaire ? Le plexus se trouve juste en dessous de la pointe du sternum entre les côtes basses. C’est un centre énergétique important puisque c’est un carrefour de notre système neurovégétatif.

Si vous ressentez une tension au niveau du plexus solaire, si votre plexus est durci ou noué, ça doit être un signal d’alarme qu’il faut savoir écouter : vous êtes en état de stress ou de surmenage.

Un nœud au plexus correspond toujours à un nœud du diaphragme, le muscle principal de la respiration qui a la fâcheuse manie de ressentir les émotions et le stress avant même que notre cerveau les enregistre. Et en plus, même si le problème est (semble t-il résolu), il s’obstine à rester contracté !

Cette contraction du plexus a pour conséquence de bloquer notre respiration, de provoquer des sensations d’étouffements, d’oppresser le cœur, de favoriser ballonnements et colites, nœuds à l’estomac et dérèglements de la digestion. Et c’est un cercle vicieux, puisque cela alimente encore l’anxiété…

Massage détente du plexus solaire

Voilà un exercice simple qui ne demande pas plus de 5 mn, à pratiquer tous les jours ou dès que la pression se fait sentir. Prenez votre temps pour bien ressentir chaque étape de la détente.

Soyez sûr de ne pas être dérangé le temps de l’exercice :

  • Frottez vos paumes l’une contre l’autre pour amener de la chaleur et de la conscience dans vos mains, prenez le temps de les sentir rayonner.
  • Puis, en position allongée, le dos bien à plat, posez vos mains l’une sur l’autre sur la région du plexus solaire. Restez ainsi une bonne minute pour sentir la chaleur irradier de vos paumes.
  • Puis prenez conscience de votre respiration, comme si vous en étiez un spectateur très intéressé, déplacez une main au niveau de votre nombril, l’autre reste sous le sternum. Vous allez sentir votre ventre gonfler légèrement au rythme de la respiration. Laissez vous aller à écouter attentivement le petit mouvement de clapotis qui s’installe. A l’inspir, le ventre gonfle, à l’expir, il se relâche. Restez ainsi 2 minutes.
  • Puis laissez venir à votre esprit la couleur jaune : une fleur jaune, des tournesols, un champ de blé mûr, le sable, un tableau de Van Gogh, ou même tout simplement un mur jaune. Et avec la respiration, inspirez le jaune, comme si vous vous remplissiez de jaune, à l’expir, laissez le jaune se diffuser dans la zone du plexus.
  • Restez ainsi le temps de quelques respirations profondes et lentes. 
  • Puis laissez se dissiper les images, ressentez la chaleur et la vie qui circulent en vous.

Pour aller plus loin :

Un autre exercice de détente du plexus solaire.
Les huiles essentielles du plexus solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. Voilà qui me porte à réfléchir sur cette faiblesse que je ressens au niveau du plexus solaire alors les tests médicaux présentent des résultats négatifs (outre une hypothyroïdie traitée). L’hypothèse du stress devient maintenant plausible. Merci.

    Commentaire par François Auger — 27 novembre 2011 @ 16 h 11 min

  2. bonsoir madame, je viens par ce petit mot vous demander de l’aide: j’ai 40 ans, maman d’une famille nombreuse, je me sers très souvent des huiles essentielles dans mon quotidien et pour mes enfants aussi, mais voilà je n’arrive pas à me libérer et me sentir bien dans mon corps et ma tête à cause d’une oppression terrible (sensation de poids et coups de couteau) au niveau du sternum, plexus solaire, ce qui engendre chez moi de terrible vertiges, palpitations impressionnantes, fatigue quotidienne et donc cela me stress, m’angoisse et j’en pleure d’épuisement…je me sers souvent de l’HE Ylang ylang et la Marjolaine, des tisanes, et je me masse souvent la voûte plantaire mais rien y fait, ma respiration reste comprimée et je suis désespérée de ne voir aucun résultats d’amélioration. J’ai fait aujourd’hui une gastroscopie car mon médecin pensait que c’était peut-être un ulcère, mais on m’a vraiment rassuré en me disant que mon estomac était impeccable! Pourriez vous m’aider svp je vous en remercie par avance, cordialement

    Commentaire par Mme mezaache — 28 août 2013 @ 22 h 26 min

  3. Prenez vous du magnésium marin ? Ce serait déjà une bonne base pour apaiser votre système nerveux.
    Je ne peux pas donner de conseils personnalisés par mail, je vous invite à faire une recherche sur le site et à mettre en pratique la respiration abdominale. Et à consulter un praticien de santé qui puisse vous aider de façon individualisée. Il existe à coup sûr des solutions !

    Commentaire par Annie — 4 septembre 2013 @ 9 h 07 min