Un terrain déséquilibré, ca signifie quoi exactement ?

terrainVous avez sûrement entendu parler de terrain déséquilibré, cette notion est sous jacente si vous présentez des troubles de santé, tout particulièrement s’ils sont chroniques. Mais qu’entend-on exactement par un «terrain déséquilibré» ?

Le terme terrain a été inventé par Claude Bernard au 19ème siècle, il a utilisé ce terme pour désigner l’environnement dans lequel vivent vos cellules et vos organes. Etant donné que le corps est composé à 70 % d’eau, le terrain est par définition un milieu liquide. Il inclut le sang, la lymphe et tous les fluides présents à l’intérieur et autour des cellules de l’organisme.

L’état de votre terrain est déterminé par quatre facteurs :

  • son équilibre acidobasique
  • son niveau d’énergie vitale
  • son niveau d’intoxication
  • son statut nutritionnel (y compris l’oxygénation).

L’état du terrain est absolument central dans l’équilibre entre la santé et la maladie. Il est facile de comprendre cette analogie : un sol appauvri ou déséquilibré donnera des plantes malades ou fragiles, alors qu’un bon sol donne des plantes saines et fortes.

La même notion peut être appliqué au terrain de l’organisme :  la bonne santé est favorisée quand le terrain est équilibré, et s’il est déséquilibré, cela conduit à des troubles ou à la maladie.

Un terrain déséquilibré perturbe les fonctions normales de l’organisme : le système immunitaire est moins actif, certaines enzymes, hormones et d’autres messagers chimiques ne fonctionnent pas correctement, l’élimination des toxines est moins efficace, les prostaglandines et autres molécules pro-inflammatoires s’accumulent, la digestion devient incomplète, etc.

Dans un premier temps, le corps s’adapte et tente de maintenir un certain équilibre par le biais de ses nombreux mécanismes de régulation. Mais lorsque le niveau de perturbation atteint un certain seul, il bascule, en particulier certains nutriments essentiels sont manquants et si l’alimentation est elle même déséquilibrée.

Une grande variété de symptômes survient : maux de tête, infections récidivantes, problèmes de peau, etc., tout ceci en fonction de votre sensibilité individuelle, du type de toxines et de vos carences.

La plupart du temps, on commence à prendre des médicaments pour supprimer les symptômes, des antalgiques pour atténuer la douleur, des crèmes à la cortisone, des antihistaminiques, des antibiotiques, etc. Mais ceci a aussi pour conséquence d’alimenter le déséquilibre et d’aggraver le niveau de toxines, l’acidose et la perturbation des fonctions physiologiques.

Un naturopathe réfléchit avant tout en terme de terrain, c’est à dire qu’au delà des symptômes, il cherche à évaluer le terrain individuel propre à chacun, en fonction de sa constitution et de son tempérament, ainsi que le niveau de vitalité. Plusieurs outils du bilan naturopathique permettent de définir ces différents paramètres du terrain de la personne dans sa globalité. Puis les protocoles naturopathiques qui sont proposés ont pour objectif de renforcer ce terrain particulier et de le ré-équilibrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  1. Bonjour,

    intéressant votre article!
    Toute l’année j’ai un rhume, j’éternue tous les jours depuis de longues années. Je me soigne avec les plantes et par homéopathie mais ça dure!

    Qu’en pensez-vous?
    Merci d’avance pour votre réponse!

    Commentaire par Sandrine — 1 mars 2016 @ 19 h 04 min

  2. votre système immunitaire n’est pas très performant semble t-il…

    Commentaire par Annie — 6 mars 2016 @ 12 h 45 min

  3. Bonjour madame,

    je vous remercie pour votre réponse.
    Que me conseillez-vous? On dit que l’argent colloïdal est efficace. Qu’en pensez-vous?
    J’ai fait plusieurs cures de gelée royale fraîche, et c’est toujours pareil.

    Commentaire par Sandrine — 7 mars 2016 @ 12 h 18 min

  4. Je ne peux pas vous conseiller efficacement comme ça.
    Faites une recherche sur le blog, vous y trouverez déjà beaucoup de pistes pour améliorer votre système immunitaire.
    Je vous encourage également à voir un naturopathe près de chez vous pour faire un bilan global, vous méritez bien ça non ?

    Commentaire par Annie — 7 mars 2016 @ 13 h 27 min

  5. Rebonjour madame,

    celà pourrait-il venir du moral?

    Merci pour votre réponse.
    Bonne journée à vous,

    Commentaire par Sandrine — 7 mars 2016 @ 13 h 17 min