la respiration consciente

Nous pouvons cesser de manger pendant 3 semaines, cesser de boire durant 3 jours, mais jamais cesser de respirer pendant 3 minutes…

La respiration est essentielle, d’où la nécessité de réapprendre à respirer.

COMMENT FAIRE

Matin et soir, si possible devant une fenêtre ouverte, installez vous debout, dans la détente. Éliminez toutes les tensions inutiles, depuis les pieds jusqu’à la tête.

Inspirez lentement par le nez en gonflant le ventre, et en laissant l’air s’étaler jusque dans les côtes, comme une bouteille qui se remplit jusqu’aux clavicules. Puis suspendez le mouvement, gardez l’air quelques instants. Puis laissez vous expirer, toujours par le nez, sans pousser l’air dehors, il file tout seul.

Trouvez le rythme qui vous convient, sans forcer, l’air entre et sort sans effort. Restez concentré sur votre respiration et sur le mouvement du souffle qui vous traverse.

Le matin, insistez sur l’inspiration, comme si vous inspiriez les énergies positives d’un matin tout neuf, le positif vous recharge.

Le soir, insistez sur l’expiration, comme si vous expiriez pour éliminer tout ce qui vous surcharge, laissez sortir le négatif qui a pu vous agresser dans la journée.

A QUOI ÇA SERT

La respiration profonde augmente le volume des poumons, développe la cage thoracique et lui rend de la souplesse (pourquoi une cage ??). Elle augmente l’oxygénation cellulaire en facilitant les échanges entre le milieu intérieur et l’extérieur, ce qui lui permet de mieux drainer les toxines en nettoyant le sang et la lymphe.

Elle a aussi une action sur les organes de l’abdomen qui sont doucement massés par le mouvement respiratoire, en particulier au niveau du système digestif et du péristaltisme.

Elle agit aussi en auto massage sur le plexus solaire, ce centre nerveux et émotionnel qui a tant d’importance pour la détente.

3 minutes de respiration complète et consciente matin et soir, c’est une habitude qui s’imprime en nous et qui se répercutera automatiquement dans tous les actes de la vie quotidienne, cette respiration se mettra en place tout naturellement avant un effort ou devant une émotion trop forte.

1 212 213 214 215 216 221