Philosophie de la naturopathie

philosophie de la naturopathieChercher la cause

En naturopathie, je cherche à comprendre pourquoi une personne est malade, pourquoi elle a un rhume par exemple, mais pas son mari ou ses enfants qui vivent avec elle, quelle est la cause sous jacente de ce rhume. De façon à ensuite mettre en place les moyens naturels pour qu’elle recouvre la santé.

En cherchant à mettre en lumière la cause de la maladie pour agir dessus, la naturopathie a une approche différente de la médecine classique où le médecin établit un diagnostic en fonction des symptômes que présente le malade et cherche à les faire disparaître, l’absence de symptôme signifiant alors la santé.

Pour bien comprendre cette notion, imaginez que vous avez une migraine, on peut recenser au moins une dizaine de problématiques physiologiques différentes à l’origine d’une migraine… C’est que l’on cherche à éclairer lors d’un bilan naturopathique et il ne suffit pas de remplacer l’aspirine ou une autre molécule de synthèse par un produit naturel pour prétendre faire de la naturopathie. Le défi consiste à trouver la cause profonde du problème pour y remédier et obtenir une véritable guérison. Chercher une amélioration stable et durable nécessite de remonter à la source même du problème, pas seulement de gommer les symptômes.

Agir dans la complémentarité

Pourtant, il ne s’agit pas de remettre en cause la légitimité de telle ou telle pratique, mais il est nécessaire de trouver la complémentarité des techniques pour œuvrer pour une meilleure santé. Par exemple, un naturopathe n’est pas formé au diagnostic, ce n’est ni son droit, ni son objectif. Il est toujours préférable d’intervenir en amont de la maladie et d’agir en prévention. Quand une personne présente des troubles, le naturopathe doit s’assurer qu’un diagnostic a été posé par un médecin, collaborer avec ce dernier et respecter les traitements en cours.

S’autonomiser

Par l’approche naturopathique, la personne se responsabilise face à sa santé, elle s’engage activement vers un mieux être global. Et cette responsabilité individuelle est rendue possible quand l’information et la compréhension des mécanismes de santé est clairement explicitée. Le rôle d’un naturopathe, c’est aussi de la pédagogie, expliquer et enseigner les lois de la vie au service de la prévention, de la qualité de vie et de l’auto-guérison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Aucun commentaire.